HERRI URRATS 2021

La situation sanitaire actuelle ne nous permet pas de bénéficier d’une grande visibilité. Dans ces conditions, il n’est pas facile de continuer à naviguer et d’aller de l’avant. Nous avons souligné lors de la conférence de presse du 13 avril dernier pour remercier à nouveau les parents et les délégués “Herri Urrats” de toutes les ikastola qui ont conservé leur enthousiasme malgré les difficultés.

Pour l’édition 2021, nous avons choisi de reprendre le slogan BOGA, (“Vogue”) déja utilisé cette année par l’ikastola d’Ondarroa pour “Ibilaldia 2021”, la grande fête des ikastola de Biscaye. En effet ce terme maritime représente le travail collectif qui est la condition fondamentale de la réussite de notre projet.

Comme nous vous l’avions évoqué lors de notre conférence de presse de janvier, ce terme renvoie également à la tempête que nous subissons depuis 2020 avec la crise sanitaire et l’impossibilité d’organiser notre événement l’an dernier. Nous espérions à ce moment là de pouvoir bénéficier d’un retour à la normale en 2021 et “qu’après la pluie viendrait le beau temps”.

Malheureusement il nous faut nous rendre à l’évidence: nous en sommes déjà en mai et “la tempête” fait encore rage!

Quoi qu’il en soit, malgré la pandémie et les orages, Seaska et les ikastola ont un besoin vital d’un cinquième collège pour accueillir l’afflux de nouveaux élèves dans le Secondaire. En effet les établissements déjà existants à Cambo (Xalbador) Ciboure (Piarres Larzabal) Larceveau (Erdozaintzi Etxart) ou encore Bayonne (Estitxu Robles) arrivent à saturation et ne pourront bientôt plus faire face à l’augmentation constante de leurs effectifs. La création du cinquième collège répondra donc à une nécessité cruciale.

Comme vous pouvez vous en douter, malheureuseusement, nous ne pourrons pas organiser cette année un “Herri Urrats” habituel et accueillir plus de 50 000 visiteurs autour du lac de St Pée sur Nivelle. Il est impossible de prévoir un tel grand événement festif.

Toutefois nous souhaitons pouvoir célébrer de façon symbolique trente “petits” Herri Urrats dans différentes villes et villages du Pays Basque. Nous sommes bien conscient(e)s qu’il ne s’agira pas de notre grand rendez vous traditionnel mais, nous le croyons, ces dizaines d’animations organisées par les 37 ikastola permettront de faire symboliquement de cette date du dimanche 9 mai un temps fort en faveur de la langue basque.

     

Nous savons qu’à cette date, hélas, de nombreux(euses) habitant(e)s du Pays Basque seront probablement encore dans l’impossibilité de se déplacer. C’est pourquoi nous appelons tou(te)s les amoureux(euses) de la langue basque à célébrer symboliquement Herri Urrats le 9 mai où qu’ils/elles se trouvent et de la manière qu’ils/elles le souhaiteront: en trinquant à la santé des ikastola, en dansant, chantant, seul(e)s ou en petits groupes ... etc...

 

Chaque ikastola communiquera ultérieurement le détail de l’animation prévue dans sa commune. En effet chaque école aura en charge de proposer une action symbolique: la tenue d’une buvette ou d’un concert étant interdite, cela pourra prendre par exemple la forme d’une randonnée, d’un stand de restauration à emporter, ou d’une vente de vêtements aux couleurs de Herri Urrats....

    

Lors de chacun de ces rendez-vous, les ingrédients habituels de Herri Urrats seront bien présents : le soutien à la langue basque et aux ikastola, la gastronomie et la culture basque et... la danse !

 

La "choré" des élèves

En effet, des élèves du lycée professionnel Bernat Etxepare ont spécialement créé pour l’occasion une chorégraphie “Boga” que l’on va largement diffuser. Puis nous inviterons tou(te)s ceux / celles qui le souhaiterons, de tous âges, de tous lieux de résidence, à se filmer en train de danser et à nous envoyer la vidéo ou bien à la partager sur les réseaux sociaux ! Même séparé(e)s par le covid, nous serons tou(te)s réuni(e)s par ces quelques pas de danse !

Ainsi, en maintenant de façon symbolique et sur l’ensemble du territoire ces dizaines de rendez-vous fixés dans le respect des règles de sécurité sanitaire en vigueur, nous espérons pouvoir amorcer une collecte de fonds (les bénéfices de cette journée du dimanche 9 mai  étant reversés par les ikastola à l’association Herri Urrats).

Mais nous savons bien que ce sera insuffisant au regard des revenus habituellement générés par notre événement. C’est pour cela que nous avons lancé la collecte de fonds BOGA KANPAINA.

 

La campagne BOGA

Lors de la conférence de presse de janvier dernier, nous vous avions présenté le lancement de la campagne de financement “Boga”.

Nous avons fait appel à la générosité des particuliers, des associations, des entreprises et des collectivités afin de “sponsoriser” sur le site internet https://boga.herriurrats.eus différentes parties du chantier à venir.

Notre campagne a bénéficié d’un très bel écho initial et nous avons déjà collecté 45 000 €. Parents d’hier et d’aujourd’hui, anciens élèves, enseignant(e)s ainsi que d’innombrables personnes n’ayant pas de lien direct avec les ikastola ont déjà apporté leur contribution.

C’est également le cas du monde associatif, avec par exemple le soutien du festival de musique Euskal Herria Zuzenean, de la structure culturelle “Iparra Hegoa” ou du gaztetxe “Hitz Open”.

De même les mairies qui nous aident chaque année ont renouvelé leurs subventions. Que tou(te)s les contributeurs /trices en soient ici remercié(e)s. Nous pouvons donc dresser un premier bilan tout à fait positif.

Toutefois la campagne BOGA est loin d’être achevée et nous sommes encore loin des objectifs fixés. Nous espérons en effet pouvoir réunir la somme de 300 000 € pour pouvoir financer les travaux et ainsi aider Seaska à faire face aux coûts de construction / rénovation de ses locaux scolaires.

La vente par correspondance des vêtements “Boga” spécialement confectionnés pour Herri Urrats est en cours par le biais de notre site internet. La vente des tickets de la traditionnelle tombola a également lieu. Mais ces deux activités ne permettront pas de bénéficier de rentrées d’argent suffisantes.

La campagne BOGA est donc notre dernière solution pour assurer aux élèves des ikastola de pouvoir bénéficier d’un enseignement en langue basque dans des locaux adaptés.

Il est de notre reponsabilité de trouver les fonds nécessaires.